AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Harry Potter et le Secret de la Paix

Aller en bas 
AuteurMessage
momotnz
Moldu


Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Harry Potter et le Secret de la Paix   Lun 14 Mai - 21:36

Bonsoir a tous,
je viens de crée une fic harry potter. je vous met le premier chapitre qui s'intitule : la lettre.
Laissez des commentaires si vous voulez la suite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
momotnz
Moldu


Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Chapitre 1: La lettre   Lun 14 Mai - 21:37

La Lettre
Tous les lumières du 4, Privet Drive, étaient éteintes. Sauf au première étage ou il y avait une bougie allumé qui n’allait pas tarder à s’éteindre. La bougie était posé sur la table de chevet ou il y avait un morceau de parchemin qui était sûrement déchirer de la gazette du sorcier. A coté, il y avait une baguette magique qui était posée sur un grimoire. Cette baguette appartenait au sorcier nommé Harry Potter.

Cela faisait qu’une semaine qu’Harry était rentré de Poudlard avec ses amis. Il pensait toujours a la mort de Dumbledore. Mais pour l’instant, Harry était en train de dormir.
La bougie venait de s’éteindre. Hedwige venait de s’envolait pour une chasse aux grenouilles. La fenêtre était encore ouverte. L’air chaud de l’été rentrait par la fenêtre.

Mais ce n’était pas sa qu’il le préoccuper pour l’instant. Il avait d’autre souci même s’il était en train de dormir. Il pensait toujours aux Horcruxs du mage. Il pensait comment cette guerre allait prendre fin. Comment les Mangemorts tuer sans pitié, même les petits enfants, comment arrêter ceci. Mais ces réflexions finissez toujours mal, ceci devenait un rêve. Pas un rêve normal, mais un vrai rêve : il vivait une scène de Détraqueur, d’hippogriffe, plein d’autres animaux inconnus a lui ou des créatures magiques.


La tante de Harry, Pétunia, vint le réveiller tôt, vers sept heures du matin. Il ressentit des picotement sur sa fine cicatrice en forme d’éclair. Il avait mal fermer son esprit ou même, il avait oublier de fermer son esprit.

-Ahh... ! Dit Harry en ressentant des picotement sur sa cicatrice.

- Debout ! Cria t-elle.

- J’arrive ! Répondit harry.

- Tout de suite ! S’exclama t-elle.

Il fit comme si de rien n’était. Il se leva, enfila un t-shirt ou il y avait un lion avec un jean. Avant de sortir, il prit sa baguette magique est la mit dans une poche, sachant qu’il ne devrait pas utiliser la magie. Mais il la prenait ou cas ou. Il descendit les marche ou l’avant dernière marche craqua sous son pas.

Il s’assit sur la chaise ou il y avait déjà l’oncle Vernon et Dudley. Il y avait deux pamplemousses et un couteau poser sur la table. La tante de Harry arriva est posa deux tasses qui étaient remplit de café. Elle coupa les deux pamplemousses en deux et en donna une a Harry, une a Dudley et une pour son oncle et une pour elle. Dudley avait déjà avalé le morceau de pamplemousse alors qu’Harry venait juste de manger un peu de sa part.

Son attention fut tirer par deux « pop » qui venait du coté de la rue. Il posa le morceau de pamplemousse qu’il avait dans sa main et se leva sous le regard des Dursley. Il se penchât sur le rebord de la fenêtre, mais il n’y avait personne.

Le journal téléviser venait d’annoncé que les attaque se multipliaient chaque jours. Il y avait plus de morts même l’Albanie était touchée.

Il revint s’asseoir sur la chaise mais le morceaux de pamplemousse avait disparu. Il regarda les Dursley un par un. Un sourire s’afficha sur les lèvres de Harry. Il éclata de rire avant de monter les marches de l’escalier. Il rentra dans sa chambre ou il y avait des hiboux. Il n’était pas étonner étant donner que chaque matin, il se faisait livrer la gazette du sorcier.
Hedwing n’était pas encore rentré, mais il ne s’inquiéta pas, la connaissant parfaitement. Il se pouvait qu’elle soit partit très loin. Son attention fus tiré par le hululement de l’hiboux, qui signifié qu’il ne restera pas la toute la journée. Il sortit de sa poche deux noise, ne se rappelant pas qu’il s’était assit, et il les posa dans la bourse de l’hiboux.

Il prit la gazette du sorcier est commença la lecture.


Ce matin, il y a eu une attaque a Pré Au Lard, tous les magasins de ce village on étaient brûlé. Il y a même eu des gens qui ont été torturé, quelque personne de ceci sont à St Mangouste, l’hôpital pour les blessures magique. Il y a eu une dizaines de blesser et deux morts. Comme par miracle, un magasin de ce village était rester comme il était, il n’a rien subit. Les aurores sont venues sur place pour défendre mais, les Mangemorts se sont enfuis à ce moment, déclare un aurore a la gazette du sorcier. Cette attaque a fait rage aux habitants de ce village…

Harry reposa le journal, tous ses attaques avaient fait embrouiller sont esprit. Les activités des Mangemorts augmentées tous les jours.

Il pensa alors comment il allait vaincre le mage noir, Voldemort, celui-dont-le-nom-ne-doit-pas-être-prononcé. Il pensât aussi a Dumbledore. A cet instant, sa rage augmenta contre Rogue. Il fût tiré de ses réflexions par une sonnerie qui retenti en bas. Il se leva est partit regarder par la fenêtre pour voir celui qui venait de sonner, il se penchât sur le rebord de sa fenêtre et vis que c’était son professeur de métamorphose McGonagall qui est, normalement, la directrice de Poudlard en ce moment.

Sa tante l’appela est lui dit :

- Harry, il y a une vielle cinglée qui veut te parler ! Cria t-elle.

- Ce n’est pas une vielle cinglée, répondit t-il, c’est mon professeur de méta…, je veux dire ma directrice, acheva t-il lorsqu’il arriva devant la porte.

Un sourire venait de s’afficher sur le visage de McGonagall, qui était rare au contraire de son oncle et de sa tante qui était furieux. Voir une sorcière, vers une sorcière de bonne heure, devant leurs portes les rendaient fous furieux.

- Bonjour Potter, dit McGonagall, pouvons nous monter dans votre chambre pour ne pas déranger votre oncle et votre tante et pour être indiscret.

- D’accord professeur, répondit Harry, en montant les marches de l’escalier. Il fut suivit par son professeur, que la tante pétunia suivait de l’œil, car en passant, elle l’avait toucher sa tante en marmonnant un vague « excusez-moi ». Celui-ci fit comme si de rien était et entra dans sa chambre en compagnie de McGonagall.

- Bien Potter, a présent que nous sommes seuls, je voulais vous demander ce que vous êtes partis vous est Albus le soir de sa mort, dit-elle sans avoir prit le temps de respirer.

- Je vous le répète professeur que je ne puis rien vous dire, je suis vraiment désolé.

- Mais cette information pourrait être utile a l’ordre, répliqua t-elle.

- Non, cette information ne vous servira à rien. J’ai juste une chose a vous dire et que vous devrez accepter. J’ai bien peur que vous n’ayez pas le choix.

McGonagall fut étonner par ce que venait de dire Harry, mais sans qu’elle lui réponde, il poursuivit :

- Vous devrez garder le professeur Trelawney, il ne faudrait surtout pas qu’elle ne quitte le château quelle que soit la condition, dit-il d’un ton très sérieux.

Voyant que Harry avait un ton sérieux elle accepta. Elle du réfléchir un moment. Elle pouvait très bien ne pas accepter, Harry n’avait pas sa baguette magique sur lui. Bien sur, il ne pouvait pas utiliser la magie en dehors de l’école jusqu’à la fin du mois.

McGonagall commença à fouiller dans sa poche et en sortit deux lettres qu’elle lui tendis. Il reconnut aussitôt la première lettre qui était de Hagrid et la deuxième, il y a eu comme une détonation dans son cœur. Tous les soucis qu’il avait durant sa première semaine dans ce toit étaient partis plus vite qu’ils n’étaient venus. Mais tout sa reparti sans savoir pourquoi. Les souci lui revinrent juste après. Il comprit pourquoi. Tellement qu’il s’était sentit léger en voyant l’écriture fine et penchée, il avait mal entendu ce que lui avait dit son professeur, elle lui avait expliqué qu’elle l’avait trouvait sur le bureau directorial et qu’elle lui était adressée. Elle lui expliqua qu’elle n’avait pas pus l’ouvrir, sûrement un puissant enchantement d’Albus lui avait-elle dit. Il tendit sa main, prit les deux lettre en tremblant. Il ouvrit la lettre d’Hagrid et commença à la lire.


Harry,


Je voulais te donner quelque chose, mais j’attendrais que tu serais là pour te le donner. Sinon, passe de bonne vacance.

Avec toutes mes salutations distinguées, ton ami,
Hagrid
Il prit la deuxième enveloppe, et commença à lire.



Cher Harry,
J’espère que tu va bien et que tu ne pense pas trop a moi, pour ce qui est de moi, je vais bien. Il ne faudra pas que tu t’inquiète trop pour moi, enlève ce souci s’il te plait.

Revenons au sujet de cette lettre, je l’ai écrit avant ma mort, bien sur si tu as un doute que je savais que j’allai mourir, ce qui révèle être vrai.

Si tout ce que j’avais prévu ce passait bien, normalement avant que je ne meure, je t’ai soumis au sortilège du saucisson. Si ce n’ai pas le cas alors je ne sais ce qui se passerai.

Enfin ce n’es pas l’essentiel. Comme je te l’ai dit au début de la lettre que j’avais prévu cette mort, normalement, ce serais Severus qui me tuerai, étant donner que je le lui ai demander. Il avait fait un serment inviolable avec la mère a Drago pour qu’il accomplisse la mission que lui avait confié Voldemort. Il a dut accepter pour montrer qu’il est de leur coté, qu’il espionne pour leur conte l’Ordre du Phénix étant donner qu’il est de notre côté. Il ne savait pas ce que c’était cette mission jusqu’au jour ou il l’appris. Il est venu me voir est m’a tout raconté. Il voulait mourir a ma place bien que tu le doute, je lui es interdit. Je lui es dit que tu serviras plus que moi, que je suis devenu vieux, même très vieux, et aussi que ma main me faisait beaucoup souffrir.

En ce qui concerne l’Ordre, je voudrai, et je te demande que tu en deviennes le chef, même si Molly Weasley ne le veut pas. Bien sur, je ne t’oblige pas, tu peux très bien refuser, mais je te demande, et je te supplie de devenir toi-même le chef et gérer l’Ordre. J’ai adressé une lettre a Arthur lui expliquant que je te voudrai toi comme chef. Je lui ai adressé une autre lettre a celle la que je t’en parlerai tout à l’heure. S’il y a des autres personnes qui voudrait s’intégrer à l’Ordre, fait-les d’abord passer sous l’effet du veritaserum que tu en demanderas à Severus et après, sous le sortilège de l’imperium.

En ce qui te concerne, il faut que tu prennes des cours de legilimencie et d’occlumencie. Aussi, en pratique bien sur même en théorie(de toute façon tu devras un peu apprendre la théorie pour la pratique de quelque sort, je reparlerai de ceci vers la fin de ma lettre), il faut que tu apprennes des sorts de défense, d’attaque et même, je sais que tu ne vas pas aimer, des sorts de magie noire. Il faut que tu connaisses les deux magies pour en finir dans le combat final, j’en reviendrais à la fin de ma lettre. Il faut que tu prennes au sérieux tous ce que je te dis pour nous débarrasser de ce mage, ne quitte jamais tes amis quoi qu’il arrive, sauf si tu es dans une grave situation. Je te demande de retourner à Poudlard, ne sachant pas quelle décision tu as pris après ma mort. Et aussi avant que je n’oublie, reste surtout chez ton oncle et ta tante jusqu’a que tu deviennes majeur au monde de la sorcellerie. Pour ce qui est de ton permis de transplanage, je voudrais que tu le fasses le plus vite possible. J’ai adresser une lettre a Arthur Weasley lui faisant comprendre qu’il faudrait qu’il t’emmène faire ton permis de tansplannage le plus vite possible. J’ai aussi adresser une lettre a celui qui donne les permis lui expliquant la même chose qu’Arthur.

En ce qui concerne Poudlard, je voudrais qu’il réouvre. Insiste si McGonagall ne veut pas ouvrir ayant peur de ce qui c’est passait en fin d’année scolaire. Fait tout pour que le conseil ne ferme pas l’école. Et aussi il ne faut pas que les professeurs Trelawney et Slughorn ne quitte le château sous aucun prétexte.
Revenons à Severus, je t’avais dit qu’il m’a tuer sur mon ordre. Ce sera avec lui que tu auras des cours et aussi avec mon frère Abelforth. Mon frère habite à Pré Au Lard ou il a un commerce. Il te donnera des cours, avec ou sans Severus ici meme. Si tu es déjà rentré dans son bar, et que tu as vu que c’était un viel homme alors que c’est mon frère c’est parce qu’il est un métamorphomage. Je doute que tu sache ce que sa veux dire sinon, je te conseil de demander à ton ami Hermione.

Il faut aussi que tu collabore avec le Mr Rufus Scrimegeour, notre Ministre de la magie. Tu auras besoin des informations sur les Mangemorts, sur les autres chose, j’en serais certain qu’il te les donnera. Il te demandera de lui dire ce que tu faisais avec moi le soir de ma mort, mais ne lui dit rien. Tu es mieux que moi dans les mensonges, rappelle-toi.

Tu ne dois parler à personnes des Horcruxes, de la prophétie, de tous ce que tu connais à part tes amis Hermione Granger et Ronald Weasley. Severus et Abelforth le savent aussi. Abelforth t’en dira plus.

J’ai laissé à Hagrid un œuf de phénix. Il te le donnera quand tu seras à Poudlard. Je te conseil d’avoir cette créature avec toi. Tu comprendras mieux quand tu seras dans des situation comme quand tu étais en cinquième année, quand j’ai transplaner avec Fumsek. Aussi quand tu étais en deuxième année, tu connais les détails mieux que moi étant donner que c’était toi qui étais dans la chambre des secrets.

Pour les Horcruxes, je vais te donner quelque information : tu feras un tour dans la chambre des secrets, dans Poudlard aussi(je sais que tu dispose une carte de Poudlard, j’ai le même mais en mieux, il y a plus d’option. Je te reparlerai de tout sa tous ta l’heure dans mon testament, dans la forêt interdite. Tous sa c’est ce qu’il y a dans Poudlard, sinon pour les autres je ne sais pas. Pour détruire un Horcrux, mon frère te montrera.
Voldemort a des partisans dans l’école, je me doute depuis toujours, alors que maintenant je suis plus la, ceci est sur. Surveille les s’il le faut.

Drago Malfoy devrait passer une audience disciplinaire si on le rattrape. Normalement comme je te l’ai déjà dit, c’est Severus qui doit me tuer et non Drago, dont il vont croire que c’est lui. Je voudrais que tu assiste ait son audience et que tu le défendes. Au Ministère de la magie, il on comme une pensine projecteur ; tu y métreras le souvenir de ma mort. En faisant ceci il aura une dette envers toi, fait comme s’il ne te devait rien. Il doit s’allier à nous et être comme espion, bien entendu qu’on en a un.

Derrière mon bureaux, il y a ma chambre. Tu peux y accéder par l’intermédiaire du bureau directorial, et aussi par la salle commune de Gryffondor. Cette porte est invisible ; elle sera visible comme dans la salle sur demande. Tu comprend mieux que moi ces choses la.

Sur ce, je te dis Adieu, et a plus tard.
Albus Dumbledore


Il relut la lettre plusieurs fois pour la comprendre. Mais la dixième fois qu’il la relit, un mot le toucha : « et a plus tard ». Que cela voudrait t’il dir ?
Oui, pensa t-il, sa pouvait être que …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pansy parkinson
Mage blanc
avatar

Nombre de messages : 434
Age : 24
Localisation : France
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Re: Harry Potter et le Secret de la Paix   Lun 3 Sep - 17:18

Tout ceci a dû te prendre du temps! Bravo!

Ce qui est dommage, ce sont les expressions. Exemple : "Je suis plus là". Des expressions qui ne conviennent pas aux personnages. Mais sinon, si tu mettais la suite, je la lirai illico presto! (je ne dis pas bien sûr que c'est aussi bien que Rowling^^)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Harry Potter et le Secret de la Paix   

Revenir en haut Aller en bas
 
Harry Potter et le Secret de la Paix
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Convention harry potter
» Quel est votre tome préféré de Harry Potter ?
» Quel est votre personnage préféré dans Harry Potter
» aide pour un cadeau Harry Potter
» Harry Potter and the Deathly Hallows, le livre [News et commentaires, 100% spoiler ATTENTION]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter... La fic !! :: Toutes vos Fan Fictions :: Les longues fics d'Harry Potter-
Sauter vers: